Still the water, l'envoutement des chamans

Still the water, le film de Naomi Kawase est une véritable épure panthéiste construit sur les oppositions propres à la culture japonaise. 


Entre extrême modernité (superficialité) d'un pays à la pointe des progrès et mystère des conditions de vies dans les campagnes, dans cette île isolée où le bruissement des arbres et le dernier souffle de vie de la mère de la jeune Kyôko.

Kyôko et Kaito sont de jeunes adolescents, Kaito vient de Tokyo où est toujours son père tandis que sa mère tente de refaire sa vie dans les bras d'un homme dragon, comme s'il était le simulacre de ce père tatoueur qui l'a abandonné. Kaito craint la mer (la mère ?) tandis que Kyôko ne cesse de s'y baigner comme si la mer purifiait son corps et son âme mieux que les sacrifices de chèvres blanches que son grand-père ne cesse de faire pour se concilier les puissances naturelles qui maîtrisent le destin de tous.

Entre la mère de Kaito et son amant, la mère de Kyôko et son mari, entre ce vieillard dont on ne saura jamais s'il n'est pas un esprit protecteur, l'un de ceux qui sont invoqués par cet "air du mois d'août" qui accompagnera la mort (où plutôt son passage vers la vie), autant d'oppositions où la mort ne s'oppose pas tant à la vie qu'à la naissance. Lorsque finalement Kaito ose se jeter à l'eau, emmené par Kyôko, c'est à la rencontre de ceux qui sont les ancêtres qu'il se lance, une rencontre avec lui-même.

Ce film contemplatif, s'il parle de la mort omniprésente, ne le fait que par le biais de la vie. Les émotions y sont liées à la beauté, à la plénitude, à la sagesse; autant de forces ancestrales qui contrastent avec la figure du père et de l'amant, des hommes trop pleins, incapables de vivre dans l'île.

Il nous parle de l'unicité du monde malgré les apparences de séparation, un monde réconcilié à travers les oppositions;

Harmonies de fête à l'Heure Musicale

Heure Musicale précédée à 16h par les Chants participatifs, deuxième samedi de l'Avent.

En ce dernier samedi de l'Avent,  pour la dernière Heure Musicale de l'année 2014, l'Orchestre d'Harmonie de Brunstatt sous la baguette de Pascal Maillard, interprètera un programme festif, comprenant entre autres la Grande marche de Tannhäuser (Wagner), Un américain à Paris (Gershwin) ainsi que des chants de Noël.

Heures Musicales
Samedi 20 décembre
Temple Saint-Etienne
à 17h
entrée libre plateau

Noël solennel au temple Saint-Étienne

Mondialement connu pour être l'hymne de l'Eurovision, le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier est d'une telle joie et solennité qu'il a souvent été donné pour les Messes de Minuit tant il manifeste la joie de la création devant la naissance du Fils de Dieu.

Ce dimanche 21 décembre, à 17h, le chœur et orchestre du Chant Sacré, sous la direction de Bernard Brinckert restituera le caractère grandiose et festif de ce chant d'allégresse et de reconnaissance pour clore de manière fastueuse le temps de l'Avent et préparer à la fête de Noël. La cantate 172, "Erschallet ihr Lieder" et la Messe brève en la majeur BWV 234 de Jean-Sébastien Bach complèteront ce concert.

Y aller
Temple Saint-Étienne
Place de la Réunion, Mulhouse
Dimanche 21 décembre, 17h,
10€, 8€, gratuit - de 18 ans.
Billetterie: librairie Bisey, Musique Galland, Musique d'Orelli, temple Saint-Étienne, caisse du soir.

Noël c'est l'incarnation

Notre nouvelle série de ParoleS protestantes consacrée à l'Incarnation, c'est-à-dire rien de moins que la notion centrale de Noël, sous la plume de
 Philippe Aubert

Harmonies de fête

En ce temps de l'Avent, les harmonies de Huningue et de Hésingue rassemblées sous la baguette de Sandrine Bitonti interprèteront un programme festif, coloré et illuminé des lumières de Noël.

Au programme, entre autres "White Christmas" de Irving Berlin et le Concerto d'Amore de Jacob De Haan.

Samedi 13 décembre
Heure Musicale précédée à 16h par les Chants participatifs, troisième samedi de l'Avent.

Heritage chante Noël


Depuis maintenant 4 ans, Sebastian Demrey & Jimmy Lahaie sillonnent le monde francophone pour partager l’héritage musical dans lequel ils ont eux-mêmes grandi, en revisitant à leur façon des trésors qui ont marqués la foi et élevés les cœurs de tant de croyants. Ils ont sortis trois albums intitulés HÉRITAGE CANTIQUES & HYMNES ainsi qu’un DVD LIVE enregistré en tournée, au Canada et en France.
 
La quatrième année d’existence de ce duo sera donc marquée par la sortie d’un nouvel album tant attendu : HÉRITAGE CANTIQUES DE NOËL. Rattachée à cet album, une tournée de 14 concerts qui seront donnés au Canada et en France.
 
Parmi les titres nous retrouvons LES ANGES DANS NOS CAMPAGNES, SAINTE NUIT, PEUPLE FIDÈLE, JOIE DANS LE MONDE, QUEL EST L’ENFANT, MINUIT CHRÉTIEN, ÉCOUTEZ LE CHANT DES ANGES et plusieurs autres. On y retrouve également un morceau instrumental très festif et folklorique du type « rigodon » interprétée par une violoniste canadienne, amie du groupe, Caroline Chehade.
 
« La vision derrière ce projet consiste à revisiter les cantiques connus de type religieux, centré sur la nativité de Jésus et sa mission sur la terre, et non une approche des classiques commerciaux. Nous souhaitons vivement que cet album puisse réconcilier tous les gens, croyants ou non, avec le vrai sens de la fête de Noël. »

Au temple Saint-Étienne, mercredi 10 décembre, 20h

Billetterie au temple, mercredi 10 décembre de 13h à 19h

Noëls de tous les siècles avec Odeon orchestra

Les musiciens
Violons: Jan et Nathalie Sosinski
Violoncelle: Nathalie Kuntz
Contrebasse : Louise Behr
Piano et orgue: Pascal Reber
Pour le troisième concert dominical du Festival de l'Avent au temple Saint-Étienne ce dimanche 14 décembre à 17h, l'orchestre de chambre Odeon Orchestra propose un voyage musical dans le répertoire baroque et classique des musiques de Noël accompagné par la soprane réputée Agnès Knoop, diplômée de la Hochschule de Leipzig et Fribourg.

Le Domine deus du Gloria de Vivaldi ouvrira ce concert, suivi du Concerto en sol maj "alla rustica" de Vivaldi ainsi que d'œuvres de Mozart (Sonate en UT KV 328) et Mendelssohn (Salve Regina) avant de faire la part belle aux œuvres chantées des noëls anglais et allemands traditionnels puis une incursion vers les oeuvres plus contemporaines tels que celles d'Irvin Berlin, Jules Styne ou encore Robert Allen avec son célèbre "Home for the holidays".

Odeon Orchestra est composé des musiciens bien connus du public mulhousien, Jan et Nathalie Sosinski aux violons, Nathalie Kuntz au violoncelle, Louise Behr à la contrebasse et Pascal Reber au piano et à l'orgue. À noter que tous les arrangements des chansons américaines sont de Pascal Reber. 
 

Y aller



Dimanche 14 décembre, 17h

Temple Saint-Étienne, place de la Réunion Mulhouse

Tarif normal 10€, réduit 8€, gratuit moins de 18 ans en vente, Musique d'Orelli, Musique Galland, librairie Bisey, temple Saint-Étienne et caisse du soir.