Le Cantique des Cantiques au temple Saint-Étienne

Le Cantique des cantiques est l'un des livres bibliques les plus poétiques. Véritable chant d'amour entre deux amants mais aussi métaphore de l'amour entre Dieu et l'humanité, le Cantique est une ode à la vie et à l'amour. 

La Compagnie Libre d’improviser, à Sion (Suisse) s'est emparée de ce texte pour en faire un dialogue entre quatre instrumentistes, une artiste lyrique et un comédien. Ensemble, ils traversent Le Cantique des Cantiques, et nous font vivre cette œuvre, tant par la déclamation du texte, que par sa psalmodie et son interprétation libre par la voix de divers instruments.

L’artiste lyrique et le comédien en restituent la poétique par les mots, tant chantés que récités, tandis que les instrumentistes donnent le contrepoint à ces premières voix, et disent mieux que les mots ne peuvent le faire la légèreté du sentiment amoureux, sa force et son immédiateté.

Afin d’ouvrir les mots et le texte sur leur contenu, la déclamation se fait psalmodie et musique.
Les différents chapitres du Poème des Poèmes, comme est parfois appelé ce texte biblique, donnent la parole à différents locuteurs, et proposent un découpage de l’oeuvre.
Mais c’est dans le va-et-vient entre le sens des mots et leur musicalité que notre projet trouve sa structure; dans l’oscillation entre le besoin de comprendre le fil narratif et la nécessité de laisser leur musicalité s’exprimer.

Temple Saint-Étienne, place de la Réunion, Mulhouse
Dimanche 29 septembre, 17h
billetterie: 12€, réduit 10€, en vente auprès de la librairie Bisey et de Musique d'Orelli.
Une production de l'Association Musiques & Textes et La Compagnie Libre d’improviser
Avec
Chant: Delphine Klockner
Narration: Christophe Nicolas
Guitare: Antonin Mello
Clarinette basse: Luc Fuchs
Violoncelle: Christophe Daverio
Percussions: Eddy Savioz

Eastsliders Trombone Collective : les plus grandes chansons françaises

Le Eastsliders Trombone Collective propose de redécouvrir les plus grandes chansons françaises arrangées pour ensemble de trombone et voix, avec en soliste l'artiste lyrique Véronique Feyertag.

Créé en 2017, le Eastsliders Trombone Collective est composé de solistes d'orchestres de grande renommée et de professeurs des conservatoires de l'Est de la France.

Sous l'impulsion de Laurent Weisbeck, président de l'association des trombonistes du Haut-Rhin, cet ensemble propose de découvrir la palette sonore du trombone au travers d'un répertoire des plus attrayant, tout en associant à ses projets une dimension pédagogique avec de jeunes musiciens issus des écoles de musique et conservatoires européens.

À cette occasion, le public pourra apprécier des œuvres de Michel Sardou, Vanessa Paradis, Serge Lama, Charles Aznavour, Claude François, Joe Dassin, Edith Piaf, Johnny Hallyday, Charles Trenet...

Dimanche 22 septembre, 17h
Entrée libre, plateau. 

ParoleS protestantes n°88

Roland Kauffmann
Saint-Étienne Réunion



Faure et Ravel à L'Heure Musicale

Samedi 21 septembre 2019 à 17h

Duo violon et piano 

Dans le cadre des Heures Musicales du temple Saint-Étienne de Mulhouse ce samedi 21 septembre, la violoniste Lou Delebecque accompagnée de la pianiste Léa Gerber interprétera la sonate opus 12 numéro 3 de Beethoven, deux mélodies de Faure et la sonate numéro 2 de Ravel.

Le choix d'Hercule: itinéraire du protestantisme mulhousien au XIXe siècle

Conférence de David Tournier

Le protestantisme mulhousien du XIXe siècle est souvent associé, à juste titre, à ce qu'il est convenu d’appeler la "Fabricantocratie", une communauté de croyances et d'intérêts soudant les classes supérieures.

David Tournier exposera les diverses facettes de ce protestantisme qui n'est pas uniquement composé de "Capitaines d'industrie" mais aussi d'une classe moyenne voire populaire et comment ce protestantisme, très particulier, s'est situé, d'une certaine manière, à la croisée des chemins entre références culturelles et religieuses, choix politique et rôle d'incubateur économique.

David Tournier est Docteur en histoire (Université Paris IV - Sorbonne) et chercheur associé au Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT – EA 3436), Université de Haute-Alsace.

Une conférence dans le cadre de l'assemblée générale de l'association Saint-Étienne Réunion.

La table du Soleil dans nos vitraux

Deux pêcheurs ramenant dans leur filet une table. Voilà qui est déjà peu banal! Et qui l'est d'autant plus lorsqu'il apparaît que cette table est en or! Et qui plus est, donnée par le Soleil!


Que vient faire cette typologie dite "païenne" dans notre cycle de vitraux du temple Saint-Étienne ?

Voilà le sujet de ce culte autour des vitraux le vendredi 4 octobre à 19h que présentera le pasteur Philippe Aubert de Mulhouse Saint-Paul.

Chaque premier vendredi du mois, un temps de culte autour des vitraux du XIVe siècle.

Monument historique, le cycle des vitraux raconte l'histoire du salut du genre humain depuis la création du monde jusqu'au temps de l'Église. Les différentes scènes s'articulent entre les scènes de l'Ancien ou du Nouveau Testament ou la Légende dorée de Jacques de Voragine.

Une des grandes caractéristiques de ce cycle de vitraux est de ne pas représenter de saints mais d'être une mise en perspective théologique des récits bibliques.

Afin de pouvoir se les réapproprier dans leur inspiration, ces temps cultuels sont l'occasion de prier et méditer ces grands textes qui font notre patrimoine culturel commun.

Voyage musical du baroque au romantisme

Dimanche 6 octobre, 17h, Tehmine Schaeffer soprano et Nataša Bekčić, piano. Œuvres de J.S.Bach, G.F.Handel, W.A.Mozart, J.Offenbach, Komitas, J.Strauss, P.I.Tschaikovsky, J.Brahms, R.Schumann, F.Chopin. Entrée libre, plateau.

La soprano arménienne Tehmine Schaeffer est l'une des chanteuses les plus en vue de sa génération. Diplômée avec mention du Conservatoire d'Etat Komitas d'Erevan en études vocales, orgue et composition, elle poursuit sa carrière de chanteuse à Moscou et réside actuellement à Vienne. Elle est lauréate de plusieurs concours de chant internationaux en Russie dont le premier prix à l’édition 2014 de concours de chant international Victoria à Kazan, ainsi que des prix spéciaux à l’édition 2015 du concours international Romansiada et au 25ème concours international de Glinka de 2014.
En 2010, elle peut être entendue au Tchaïkovski Concert Hall de Moscou accompagnée par l'orchestre symphonique d'Etat New Russia sous la baguette de Yuri Bashmet. Elle a également chanté le Stabat Mater de Pergolèse avec l'orchestre de chambre Vyatka, le concerto pour soprano colorature de Gliere avec l'orchestre symphonique du Caire et le concerto pour soprano colorature de Tariverdiev avec l'orchestre symphonique du Bolchoï.
En 2011 et 2012 Tehmine Schaeffer interprète notamment le rôle de la fille de Podtochina dans Le Nez de Chostakovitch et celui de la première fille-fleur dans Parsifal de Wagner à l'Opéra national de Lyon. En 2015 et 2016, elle interprète le rôle Nérina dans la Fidélité récompensée (La fedeltà premiata) de Haydn et celui d’Arsena dans Le Baron tzigane (Der Zigeunerbaron) de Strauss avec l'Académie internationale d’opéra de Vienne. Plus récemment en 2017, elle interprète le célèbre rôle de reine de la nuit dans La Flûte enchantée de Mozart à l’Opera Burg Gars de Gars-am-Kamp en Autriche (2017).
Elle a joué dans de nombreux festivals internationaux prestigieux, dont entre autres, le Festival international d'Aix-en-Provence en 2011, le Festival de musique d’Égée-septentrionale (Grèce) en 2014 et le Festival international de Fermata (Russie) en 2015.

Nataša Bekčić a débuté le piano à l’âge de 7 ans en Serbie. Elle est diplômée avec « la plus Grande Distinction » du Conservatoire Mokranjac et de la Faculté de Musique de l'Université des Arts de Belgrade, où elle a travaillé avec Sanja Vukosavljević-Milenić et Mirjana Šuica-Babić.
Elle poursuit ensuite ses études dans la classe d’Aleksandar Madžar au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles, où elle obtient un Master en piano en 2007, un Master en musique de chambre avec « Grande Distinction » en 2009, ainsi qu’en 2014 un Postmaster perfectionné sur les sonates pour piano de Beethoven et Prokofiev. Elle a occupée le poste d’accompagnatrice de ce prestigieux établissement pendant un moment où elle a également travaillé avec la violoniste Yuzuko Horigome.
Elle s’est perfectionnée auprès de Jurij Kot, Irina Aleksejcuk, Michael Ude, Melvin Tan, Daniel Pollac et Andreas Staier. Elle a été lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux organisés en Ex-Yougoslavie. Après un parcours dans son pays, où elle s’est produite en récital ainsi qu’en musique de chambre, elle s’est installée en France où elle poursuit sa carrière de musicienne et d’enseignante. Elle s’est produite en récital et en musique de chambre en France, Belgique, Allemagne, Suisse, Autriche, Serbie et Croatie, avec le violoniste Dejana Sekulić, le flûtiste Vukan Radovic, l’altiste Nebojsa Bekčić, le corniste Pierre Sokal, le violoncelliste Olivier Baud, avec l’orchestre Collegium Musicum de Mulhouse (comme soliste) et le chef d’orchestre Jan Sosinski et chef d’orchestre Simon Rigaudeau. Dans cette saison, elle se produite en France et Allemagne avec l’orchestre Collegium Musicum de Mulhouse comme soliste, dans la saison d’Orchestre Symphonique de Mulhouse comme chambriste, dans les Festivals organisé en Serbie...
Fondatrice de International Academy of Music Maestri de Riedisheim, ou elle enseigne de piano et musique de chambre, elle a pour objectif de développer l’art musical chez les jeunes talents. Ses élèves ont gagné 44 prix dans les concours internationals de piano.

Y aller 
Dimanche 6 octobre, 17h
Temple Saint-Étienne, place de la Réunion, Mulhouse
Entrée libre, plateau

Jazz couleurs latines à l'Heure Musicale

Incontournable rendez-vous du samedi après-midi au cœur de Mulhouse, l’Heure Musicale fait sa rentrée au temple Saint-Étienne en accueillant un trio jazz. 

Original par sa composition, ce groupe se distingue par des mélodies portées par une voix féminine émouvante, de savantes improvisations au saxophone ténor ou soprano, le tout soutenu par les harmonies et les rythmes d’un piano aux inventives variations… et il arrive que les deux instrumentistes échangent leurs instruments !

Le répertoire est composé pour une part de musiques de Jazz dont les standards restent éternels, appréciés pour leurs mélodies subtiles : leurs textes évoquent souvent les diverses facettes des relations amoureuses... Le Trio a choisi d’interpréter de superbes ballades qui répandent des émotions vibrantes et de profonds sentiments, ce qui contraste avec des thèmes rapides, au swing irrésistible... Une autre partie du concert est consacrée aux musiques d’Amérique Latine qu’illustrent des chansons aux rythmes entraînants, où la chaleur de la voix fait merveille dans des atmosphères ensoleillées...

Christine Gettlife : chant
Jean-Marie Aubert : piano, saxophone
Thierry Kauffmann : saxophones ténor et soprano, piano

Heures Musicales
Temple Saint-Étienne
Samedi 14 septembre 2019 à 17h
entrée libre plateau