Musiques sud-américaines à l'Heure Musicale


Samedi 25 octobre à 17h
au temple Saint-Étienne


Une Heure Musicale empreinte de musiques sud-américaines est proposée par le Duo Confluence formé par le flûtiste Vukan Radovic et le guitariste Rémi Peterschmitt. Les deux musiciens se sont rencontrés au cours de leur formation initiale de musiciens au conservatoire de Mulhouse et plusieurs années plus tard ont réuni leur passion de la musique de chambre en 2002.

Depuis, ils se sont  perfectionnés notamment à l’Académie de musique de Florence et au Mozarteum de Salzbourg. En 2005, leur engagement musical a été primé d’une reconnaissance internationale, le « Preisträger » au Mozarteum de Salzbourg.

Concert de la Réformation

Chanter les psaumes, c'est chanter la Bible, ce sera le cas dimanche 26 octobre à 17h avec le concert de la Réformation donné par le Collegium Musicum de Mulhouse sous la direction de Jan Sosinski, avec un programme intégralement d'Anton Dvořák: la danse slave n°2, les Chants bibliques et la Suite tchèque.

Dimanche 26 octobre à 17h au temple Saint-Étienne de Mulhouse, place de la Réunion
Entrée libre - Plateau

Michael Jäger, baryton-basse
Il est très rare que les Chants bibliques soient donnés en tchèque, grâce à la présence du soliste Michael Jäger, parlant parfaitement la langue de Dvořák, le public mulhousien pourra apprécier la beauté de ces mélodies venues de Bohême. Les psaumes seront d'abord lus en français puis chantés en tchèques.

Le concert s’ouvre avec une danse Slave (n°2 op 72, en mi mineur), qui fait partie d’une de ses partitions les plus appréciées. La Suite tchèque d’inspiration proche, appartient comme elle à ce qui est convenu d’appeler sa « période slave ». Dvořák utilise ici des rythmes de danses venus de Bohême, de Moravie et plus largement d'Europe centrale. La partition prend le caractère classique d’une suite de danses, où les mouvements se succèdent sur des rythmes et dans des caractères différents, mais demeurent liés par une grande unité structurelle.

"Scènes Alsaciennes" avec l'Orphéon et ses partenaires

Grâce au soutien du district du Crédit Mutuel de Mulhouse,  sous le vocable « Accords en Musique », 

l’ Orphéon Municipal  présente :

"Scènes Alsaciennes"

Un grand concert sous le thème de la résistance de l’Alsace convoitée par les périodes d’annexion et d’occupation et son retour à la liberté.
Avec ses partenaires : Chœur d’hommes du Florival,  Batterie-Fanfare de Bruebach et Celtic Ried’s Pipers (cornemuses et bombardes)

vendredi 24 octobre à 20 h au temple Saint-Étienne, entrée libre, plateau
Au programme, outre la 7ème suite symphonique de Jules Massenet "Scènes Alsaciennes", des compositions alsaciennes populaires oubliées  ainsi que des œuvres liées à l’Alsace et à la Libération de la guerre 39-45.

ParoleS protestantes : Le baptême



















Philippe Aubert, Mulhouse Saint-Paul

Traces et Patterns - Chemins identitaires, exposition du collectif ArtJS (Varsovie-Mulhouse)

Lucienne Smagala est une artiste qui s’interroge quant à la construction /destruction identitaire de l’homme dont l'identité vient en écho avec les constructions/destructions architecturaux qu’il côtoie.

Les édifices spirituels, comme le temple Saint-Étienne de Mulhouse représentent pour elle un lieu de structuration identitaire de l’homme qui chemine au fur et à mesure qu’il le fréquente… tout comme ce lieu, le temple qui lui-même «avait cheminé » à partir des plans (des patterns) de l’architecte et au fil des siècles afin de se construire son identité propre… toujours en mouvement du fait par exemple de travaux.

Krystyna Jatkiewicz propose de son côté un travail artistique, qui prendra également comme support les panneaux textiles des gravures numériques autour de ses recherches (effectués sur place) des Traces de la Mémoire Identitaire du temple Saint-Étienne .

Au temple les cultures sur France 2

Dans le cadre des émissions religieuses sur France 2, focus sur nos activités au temple Saint-Étienne ou comment nous tentons d'être au service de nos contemporains dans une nécessaire articulation entre culture et spiritualité.


Durant une année entière, le réalisateur, Zouhair Cheballe, a accompagné nos activités, les festivals Les Mains nues ou le Festival Sans nom, les Heures musicales, les concerts. Parmi les près de 90 manifestations de l'année, il nous livre son regard. À découvrir pour mieux connaître nos activités.

Un documentaire de Zouhair Cheballe, réalisateur mulhousien, produit par Bix Films avec le soutien de France 2, Alsace 20 et la Ville de Mulhouse.

Sorties de crise

La crise nous oppresse, nous empêche d’espérer, elle n’en finira jamais !? Et pourtant il est possible de la dépasser, de la transcender, par l’humour, par l’ironie, par la recherche de sens. C’est tout le défi de la troupe marseillaise Sketch Up que d’aborder la question de la crise du point de vue de la jeunesse et par le biais de l’intelligence.

Mercredi 22 octobre, 20h30, Sorties de crise, Sketch Up, 8€, 5€ (collégiens), (gratuit pour les - de 12 ans)

Une écriture théâtrale à l’écoute des jeunes de 17 à 25 ans
Les sujets des scènes ont été choisis et débattus par des jeunes français et européens à l’occasion de stages organisés à cet effet. IL s’agit donc, pour le public, de se mettre à l’écoute de la « génération Y ».

Une création au cœur de l’actualité…
Car si les crises sont bien là (crise de l’emploi, du logement, des valeurs, de la famille, de la dette, de l’environnement,..) les moyens d’en sortir dépendent en grande partie de notre attitude et de notre ouverture au changement.

Une distribution intergénérationnelle…
Le collectif d’acteurs est constitué à la fois des acteurs fondateurs de la troupe et de jeunes acteurs issus de la « Génération Y ». Cette rencontre entre deux générations d’acteurs produit, aux dires des spectateurs, des effets « détonants ! »

Un grand Show sociétal ou l’éthique se fait jeux et mouvements
Les acteurs s’emparent du plateau et ne le quittent qu’à la fin du spectacle. Entre temps, ils jouent, chantent, dansent, dialoguent avec le public, se passent les rôles et les situations, pour élaborer une parole collective, stimulante et transformante. Les artistes, tels des « pirates au grand coeur », dynamitent les logiques dépassées du vieux monde qui meurt, et nous invitent à entrer joyeusement dans une nouvelle ère. 

En ce sens, on peut parler d’un théâtre « prophétique », qui ouvre très largement au débat.