Musiques hors de l'ombre

ATTENTION : NOS HEURES MUSICALES ONT DÉSORMAIS LIEU EN L'ÉGLISE SAINT-MARTIN, 13 RUE DU SAULE À MULHOUSE 
 

Une Heure Musicale entièrement dédiée aux œuvres de compositrices (Clara Schumann (1819-1896), Amy Beach (1867-1944), Lili Boulanger (1893-1918), Cécile Chaminade (1857-1944), Caroline Charrière (1960-2018).


Bien que les femmes aient joué un rôle important dès les origines de la musique, elles ont peu retenu l'attention. Elles sont surtout réputées en tant qu'interprètes et peu en tant que compositrices. Cependant, de nombreuses artistes ont composé des œuvres importantes mais sont souvent demeurées dans l'ombre. Maria Ramirez, violon - Hirginia Vallejo, piano, souhaitent les mettre en lumière et ainsi dédier l'Heure Musicale du 14 mars 2020 à des compositrices, d'hier à aujourd'hui.

Espagnole, Hirginia Vallejo a étudié avec José Manuel de Diego Rodriguez au Conservatoire de Séville et avec laszlo Gyimesi à la Haute École de Musique à Bâle. Installée à Bâle, elle est actuellement enseignante de piano à l'École de Musique de Sissach depuis 2017.

Également espagnole, María Ramírez a étudié avec Yuri Volguin, Cuarteto Casals et Emilio Moreno au Conservatoire de Barcelone. Elle vit désormais en Suisse où elle a obtenu son Master en pédagogie musicale à Luzerne.

María Ramírez et Hirginia Vallejo se sont rencontrées à Bâle en 2017. L'enthousiasme partagé pour la pédagogie musicale et leur passion commune les a mené à fonder ce duo avec lequel elles recherchent des programmes variés mettant en valeur des œuvres moins connues. C'est l'intention de ce concert des Heures Musicales qui met en avant des compositrices peu interprétées en concert.

Y aller

Heures Musicales

Samedi 14 mars, 17h

Église Saint-Martin, 13 rue du Saule, Mulhouse

Entrée libre, plateau

Amy BEACH (1867-1944)
Pieces for Piano and Violin Op. 40
La Captive
Berceuse
Mazurka

Lili BOULANGER (1893 –1918)
Nocturne
Cortège

Cécile CHAMINADE (1857-1944)
Rondeau Op. 97
Sérénade espagnole, Op. 150

Maria Theresia PARADIS (1857-1944)
Sicilienne

Clara SCHUMANN (1819-1896)
Three Romances Op. 22
Andante molto – Allegretto – Leidenschaftlichschnell

Caroline CHARIÈRE (1960-2018)
Petite Suite
I. Contrastes
II. Vocalises
III. Suspense

Récital de violon avec Quentin Vogel et Oscar Nguyen

Samedi 28 mars, 17h Heure Musicale


ATTENTION : NOS HEURES MUSICALES ONT DÉSORMAIS LIEU EN L'ÉGLISE SAINT-MARTIN, 13 RUE DU SAULE À MULHOUSE


Quentin Vogel, au violon, et Oscar Nguyen, au piano, sont amis de longue date. Ils se sont rencontrés lors d’un festival Pablo Casals à Prades il y a 6 ans. Ils ont tout de suite ressenti une complicité musicale et partagent la même passion pour la musique. Quentin étudie au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles, et Oscar au Conservatoire National Supérieur de Paris. Ils auront le plaisir de vous interpréter un programme varié, avec des œuvres de compositeurs tels que Mozart, Chopin, Ravel, Sarasate, Ysaye…

Quentin Vogel est né à Mulhouse en 2001 et a débuté le violon à l’âge de 6 ans auprès du Conservatoire de Mulhouse. À l’âge de 8 ans, il rejoint la classe de Françoise Zöldy à Bâle. En 2011 il entre au Conservatoire Régional de Strasbourg. L’année d’après, il rejoindra la classe de Dominique Froehly au Conservatoire de Colmar. Quentin suivra également des cours auprès de Victor Dernovski, 1er Violon Solo Orchestre Symphonique de Mulhouse. En septembre 2014 à 13 ans, Quentin sera admis au Conservatoire Supérieur Royal de Bruxelles, dans la classe du Concertiste Yossif Ivanov. Il a participé à des master-class avec : Fédérico Agostini (Eastman School of Music, New York), le Quatuor Talich, Marc Coppey (CNSM Paris, quatuor Ysaye), Francis Duroy (ex 1er violon solo de l’Orchestre National de Lyon), Luc Hery (1er violon solo de l’Orchestre National de France), ainsi que Alexis Galperine (CNSM Paris). Il a été lauréat de concours internationaux tels que : Clé d’or (1er prix et 2ème prix), Concours Vieuxtemps (prix du public), Concours international Marie Cantagrill (prix de la sonorité), et le Concours International Arthur Grumiaux.

Quentin a été invité à divers événement tels que le Concert « Délice Musical » au Musée Schlumpf de Mulhouse, animé par Frédéric Lodéon en 2012, Concert en tant que soliste aux « Heures Musicales » du Temple Saint-Etienne de Mulhouse en 2013, 2014 et 2017. Concert de l’Académie du Festival Pablo Casals en août 2014. En 2012, 2013, 2014, et 2015 il a participé au concert des Jeunes Talents en « Off » du Festival International de Colmar « Spivakov ».  En décembre 2015, Quentin Vogel a fait une série de 3 concerts, jouant le concerto de Mendelssohn accompagné de l’orchestre symphonique de Colmar.

Heures Musicales
Samedi 28 mars, 17h, église Saint-Martin, 13 rue du Saule, Mulhouse
entrée libre, plateau

Heure Musicale romantique avec Haley Miles

ATTENTION : NOS HEURES MUSICALES ONT DÉSORMAIS LIEU EN L'ÉGLISE SAINT-MARTIN, 13 RUE DU SAULE À MULHOUSE 

21 mars, récital de piano, Haley Myles. Programme romantique.


Haley Myles est une brillante artiste en herbe. En tant que « Young Steinway Artist », elle fait de nombreuses représentations à travers le monde (les États-Unis, l’Allemagne, l’Autriche, la France, le Portugal, l’Italie, la Suisse et le Royaume-Uni). Elle a également participé à divers festivals de musique internationaux de très grande réputation.
Diplômée de l’Université de l’Arkansas en 2016, elle a étudié auprès de Jura Margulis et a été bénéficiaire de la bourse Stella Boyle Smith en 2014. Haley détient également un master en interprétation de piano, également avec des honneurs de première classe, du London College Music. Elle a obtenu un Advanced Diploma en interprétation de piano à Trinity Laban en 2019. 

Par ailleurs, elle travaille régulièrement avec des personnes atteintes du spectre de l’autisme. Après avoir écrit un livre consacré à aider les enfants avec des troubles du spectre de l’autisme, la cause demeure une passion constante visible, chaque jour de sa vie. 
 
Haley Miles propose un programme romantique à l'Heure Musicale.

Y aller
Heures Musicales
Samedi 21 mars, 17h
Église Saint-Martin, 13 rue du Saule, Mulhouse
Entrée libre, plateau

Nos Heures Musicales à partir de mars

Attention, nos Heures Musicales auront désormais lieu en l'église Saint-Martin, rue du Saule à Mulhouse en raison des travaux de rénovation du temple Saint-Étienne.

Nous nous réjouissons de vous y retrouver.

La Vérité ou le refus du faux-semblant

Deux actrices superbes et un réalisateur talentueux pour une variation sur l'art de faire du vrai avec du faux, autrement dit sur la comédie de la vie ou comment savoir où commencent respectivement la vie et la comédie ?

Dialogue entre une mère, Fabienne (Catherine Deneuve), et une fille, Lumir, (Juliette Binoche) où les autres protagoniste servent de révélateurs, de candides ou de témoins, mais tout se joue autour de l'absence.

L'absence de Sarah, dont on n'apprend rien si ce n'est l'importance tant pour l'une que pour l'autre, chacune cherchant à constater cette importance que Fabienne tait alors que Lumir ne cesse de la fantasmer. Tout se passe comme si à défaut d'avoir eu la mère rêvée, Lumir désespérait de ne pas avoir été la fille d'une autre, de cette autre pourtant si proche de sa mère, double, sœur, concurrente ?

S'ajoute au trouble de ce jeu de la vérité, l'irruption d'un film dans le film où la mère se retrouve dans la situation de la fille délaissée par une mère obsédée par son désir de vie éternelle, comme l'est l'artiste elle-même, ou à tout le moins de continuer à vivre même s'il faut pour cela passer à côté de la vie de ceux qui l'aiment, comme le fait l'artiste elle-même.

C'est quand la vérité de la vie fait irruption sous la forme d'une émotion enfin éprouvée comme fait, comme si la vie ne pouvait être vraie que par l'émotion, que Fabienne parvient enfin à la forme juste, qu'elle parvient à produire le simulacre de la vie comme s'il avait fallu vivre pour apprendre à à simuler la vie.

Méditation douce sur le sens de la vie, La vérité interroge notre rapport au temps qui passe et à tous les simulacres que nous installons dans nos existences pour faire croire aux autres que nous existons. Tout ce qui nous éloigne de ceux que nous aimons, nos ambitions, nos carrières, nos désirs, notre appétit de vivre vaut-il vraiment la peine de se passer de ceux que l'on aime ? Sans doute qu'il nous faut réapprendre la limite pour trouver la juste place, la bonne distance pour ne pas tomber dans le faux-semblant.

1h 48min / Drame
De Hirokazu Kore-eda
Avec Catherine Deneuve, Juliette Binoche, Ethan Hawke
Nationalités française, japonaise