L'histoire de la Bible II

La suite de la série de ParoleS protestantes consacrée à la Bible
Roland Kauffmann, Saint-Étienne Réunion


Les coudées franches

SAMEDI 25 AVRIL

Les coudées franches

Thomas DUNAN

Une chemise bleue, un gilet noir, un foulard rouge... Mais surtout, une voix grave et douce où roulent des accents tendres ou déchirés. Des chansons qui racontent des histoires, des ballades où souffle le grand air. De l'amour, bien sûr, mais la révolte, la tendresse, la peur et l'amitié au rythme du Folk Fait Main. Une musique issue du blues, du folk mais aussi de la chanson française traditionnelle...Voilà en quelques mots de quoi il va être question.

Guitariste autodidacte, c’est par le théâtre que Thomas Dunan pose d’abord un pied sur scène, en passant par le cours Florent, le cours Cochet, en plus d’un répertoire classique (Molière, Rostand, Corneille… ) il a écrit et créé deux comédies qui ont été jouées entre Avignon et Paris. La musique le tient depuis toujours et l’amène à explorer les compositions de Brel, Brassens mais aussi le répertorie de Vladimir Vissotsky comme celui de Johnny Cash.

Bientôt ça ne suffit plus et le voici créant ses propres chansons. Le goût de l’écriture et celui de la musique l’amène très vite à créer ses propres chansons. Franco-Suisse, il a la langue française au cœur et le prouve textes après textes. Il colporte à présent de nouvelles histoires en musique.

La musique en faveur des demandeurs d'asile

Dimanche 26 avril, à 17h, le temple Saint-Étienne de Mulhouse propose un concert au profit de l'Association d'Accueil des Demandeurs d'Asile (AADA) avec Andrej Rebernik, trompette, Shéhérazade chant lyrique, Liliana Novak, piano. Au programme, des œuvres de Schubert, Mozart, Gounod et César Franck. Entrée libre, plateau au profit des actions de l'AADA.

Andrej Rebernik nous vient de  Maribor en Slovénie, actuellement il achève ses études au Conservatoire National Supérieur de Graz  en Autriche dans la classe de Stanko Arnold. La chanteuse lyrique Shéhérazade fait parte de la prestigieuse Maîtrise de Notre-Dame de Paris  dirigée par Lionel Sow tandis que Liliana Novak nous vient également de Slovénie.

Ces trois talentueux artistes mettront tout leur art au services des œuvres de Schubert, Mozart, Gounod et César Franck pour ce concert dédié aux actions de l'Association d'Accueil des Demandeurs d'Asile de Mulhouse. Un concert de solidarité qui promet d'être de toute beauté.

Crécelles & Murmures à l'Heure musicale

Mêlant airs traditionnels irlandais, chansons alsaciennes et compositions personnelles, Crécelles et Murmures entraîne le public dans un tour du monde musical. Accompagnés de violon et de guitare, d’accordéon, banjo ou cornemuse, les chanteurs font (re)découvrir les quartiers animés de Dublin, les villes de l’Amérique profonde. Après un détour par les steppes de l’Asie centrale, retour en Alsace et à ses chansons  joyeuses et entraînantes que le public sera invité à reprendre en chœur,  alternant avec des moments plus intimes teintés de rêve et de poésie.

Le groupe est composé de : Bernard (chant/guitare), Hélène (violon), Jérôme (accordéon), Roland (contrebasse), Marguerite (percussion), Joseph (guitare, harmonica, banjo, cornemuse, chant, guimbarde…), Philippe (son).


Heures Musicales

Temple Saint-Étienne
à 17h
entrée libre plateau

Samedi 18 avril 2015

Centenaire du génocide arménien

Vendredi 24 avril 2015

18h, temple Saint-Étienne, 

place de la Réunion, Mulhouse

Le 24 avril 1915 se mettait en branle le premier génocide du XXe siècle, 600 personnes, représentants politiques des Arméniens, sont assassinés sur ordre du gouvernement Ottoman sous l'influence des Jeunes Turcs. C'est le début d'une période de massacre et de déportation systématique qui feront de l'ordre de 1 200 000 victimes.

De nombreux arméniens ont néanmoins pu trouver refuge en Europe et particulièrement dans le sud de la France, dont les parents du théologien protestant Gabriel Vahanian. La communauté arménienne en France compte aujourd'hui environ 300 000 personnes.

Nous allons commémorer le centenaire du génocide pour marquer le fait que cet évènement nous concerne tous, bien au-delà de la communauté arménienne; qu'il interpelle nos consciences à l'instar des autres génocides du XXe siècle; qu'il nous engage à ne pas nous résoudre aux politiques d'exterminations ethniques et religieuses actuellement en cours dans les zones occupées par les fanatiques, nous convions à une cérémonie d'hommage aux victimes.

Un Katchkar, œuvre des artistes mulhousiens d'origine arménienne, Henrik et Alexandre Babayan sera installé au temple Saint-Étienne de Mulhouse jusqu'au dimanche de Pentecôte 24 mai 2015. Il sera possible de s'associer au recueillement organisé à l'occasion de son installation, vendredi 24 avril 2015 à partir de 18h.





Duo clarinette et piano


Brahms, Bernstein et Poulenc sont à l'honneur ce samedi aux Heures Musicales du temple Saint-Étienne de Mulhouse, dans les interprétations du clarinettiste Jérémy Oberdorf et de la pianiste Stéphanie Muzzarelli, tous deux mulhousiens et anciens élèves du conservatoire de Mulhouse.


Stéphanie Muzzarelli débute le piano au conservatoire de musique de Mulhouse avec Simone Boucly. Elle obtient son prix en 1996 dans la classe de Dany Rouet et poursuit une formation CEFEDEM au CNR de Dijon avec Laure Rivierre. Elle y obtient son diplôme universitaire de Pédagogie en 2000. Depuis, elle se produit régulièrement en concert, notamment en musique de chambre et enseigne dans les écoles de musique de Rixheim et de Riedisheim.
 
Jérémy Oberdorf débute la clarinette à l’âge de 8 ans au conservatoire de Mulhouse avec Marie-Luce Schmitt. Il y obtient son DEM en 2008 et étudie en parallèle avec Jean-Claude Madoni, clarinettiste au sein de l’orchestre national de Lorraine. En 2009, il rentre au CRR de la Courneuve-Aubervilliers auprès de Valérie Guéroult pour y obtenir une licence d’interprète en 2012. Il rentre juste après à la Haute École de Musique de Genève avec Romain Guyot pour y obtenir en juin 2014, un master filière orchestre. Durant son cursus, il pratique un stage au sein de l’Orchestre Suisse Romande. Actuellement, il se perfectionne auprès de Guy Dangain, qui fut clarinette solo à l’orchestre national de France de 1963 à 1993.


Heures Musicales

Temple Saint-Étienne à 17h
entrée libre plateau


Samedi 11 avril 2015

Piano à 4 mains virtuoses

Émotion piano duo avec Yoanna Adam et Denis Ivanov


Dimanche 19 avril, à 17h
Récital de piano à quatre mains, avec au programme, des œuvres de Chopin, Rachmaninov, Dvorak, Gavrilin et César Franck.


15€, tarif réduit 10€, gratuit - de 18 ans


Léa-Yoanna Adam et Denis Ivanov forment un "duo musical" émouvant de sensibilité artistique, au-delà de la virtuosité pianistique, qui réunit les éloges des critiques comme du public.

Léa-Yoanna Adam est une artiste française d’origine roumaine ; elle a dirigé pour la première fois l’orchestre de Iasy en Roumanie, à l’âge de 14 ans. Professeur de l’Académie Internationale de Musique de la Salle Pleyel de Paris, elle est la fondatrice et la présidente de l’Académie des Artistes Musiciens (A.D.A.M.). Elle joue dans un répertoire vaste allant de la musique Baroque à celle du XXème siècle, et se produit en France, Roumanie, Russie, Pologne, Tchécoslovaquie, Suisse, Belgique, U.S.A.
Plus d’infos : www.adam-lea.fr

Denis Ivanov est né à Saint Péterbourg. À 24 ans, après avoir obtenu le prix d’État en Russie, il entre au Conservatoire National supérieur de Dresde ; Il travaille ensuite avec Léa Yoanna Adam. Il est aujourd’hui l’un des plus remarquables pianistes de sa génération en Europe. Ses interprétations sont remarquables, grâce à sa très grande virtuosité. Son répertoire pianistique va des grandes classiques aux compositeurs contemporains.
Plus d’infos : www.denis-ivanov.com